Demande de batterie spécifique

En savoir + BMS Safety

Homologation transport : UN38.3

Les batteries lithium, aussi bien lithium métal que lithium ion, ont été désignées par les Nations Unies comme des « matières dangereuses » en ce qui concerne la réglementation du transport. Cela signifie que le transport de ce type de batteries, de façon isolée ou intégrée dans un appareil, est règlementé par des accords nationaux et internationaux pour garantir que le transport du produit soit effectué en toute sécurité.

Le transport du lithium primaire (c’est-à-dire non-rechargeable), du lithium secondaire (c’est-à-dire rechargeable), des cellules et des batteries en lithium ion et en lithium polymère est règlementé par l’Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route (ADR), les instructions techniques de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), les règles de transport de matières dangereuses de l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA), et le Code international du transport de matières dangereuses par voie maritime (Code IMDG).

Selon les termes de ces règlementations, il est nécessaire de montrer que les batteries satisfassent les exigences d’une série de contrôles de sécurité définis par les Nations Unies. Ces évaluations sont également désignées par l’appellation Tests UN38.3, et sont détaillées dans les Recommandations des Nations Unies sur le Transport des Produits Dangereux, Manuel d’Essai et Critère Amendement 1 et 2.

Ce document définit les tests suivants qui doivent être effectués sur les cellules et les batteries.

  • T1 : Simulation d’altitude
  • T2 : Thermique
  • T3 : Vibration
  • T4 : Choc
  • T5 : Court-circuit externe
  • T6 : Impact
  • T7 : Surcharge
  • T8 : Décharge forcée

Ces évaluations ne doivent être réalisées qu’une seule fois pour chaque cellule ou pour chaque batterie pour un modèle donné. Des tests additionnels peuvent être demandés quand une cellule ou une batterie précédemment testée subit des changements de conception ou de construction.

VDI Group peut s’arranger pour que les batteries soient testées dans notre réseau.

Cependant, il est possible de transporter des prototypes et de petites productions par voie routière et par voie maritime avant d’effectuer ces tests.

En plus des exigences de tests, il y a des règles sur la façon dont ces cellules et ces batteries doivent être conditionnées pour un transport sécurisé. Les exigences divergent selon le mode de transport. Le niveau d’exigence le plus élevé concerne le transport par voie aérienne, dont vous pourrez trouver les détails sur ce document (.pdf) extrait du site officiel de l’IATA.

Afin de transporter des batteries par voie aérienne, il est nécessaire que les salariés de l’entreprise soient formés de manière indépendante aux normes IATA. Les membres de VDI Group ont été formés à ces exigences.